15h00. Pain, amour et fantaisie

Film réalisé par Luigi Comencini – 1953  VF

 89 mn

Le maréchal des carabiniers Carotenuto vient d’être muté dans un village des Abbruzes. Quinquagénaire coureur de jupons, au cœur sensible, il courtise, sous le regard aigu  des commères, deux femmes, la jeune effrontée Maria et Anna la sage-femme. Mais toutes deux possèdent un secret qu’il dévoilera à son avantage. (Beaumarchais n’est pas loin).

21h00. Le facteur

Film réalisé par Michael Radford

1996

Durée : 100 mn VF

Dans l’île de Salici, Mario fils de pêcheur sachant juste lire et écrire devient le facteur du poète chilien Pablo Neruda exilé politique. Une amitié naît entre eux et Neruda aide Mario à conquérir  sa dulcinée par la magie du Verbe. En découvrant par la poésie les beautés du monde, il se découvre lui-même.

14h00. Salvatore Giuliano

Film réalisé par Francesco Rosi  

1961 

Durée : 107 mn VO

Eté 1950.  Dans la cour d’une maison sicilienne gît le corps du bandit Giuliano criblé de balles. Des flashs-back  dévoilent ce personnage acteur instrumentalisé de l’Histoire  où s’entremêlent les relations ambiguës entre mafia, politiciens locaux , police, sur fond de luttes sociales.

21h00. L’arbre aux sabots

 Palme d’or Cannes 1978

Film réalisé par Ermanno Olmi

1978

Durée : 170 mn  VF

A la fin du 19e siècle, dans un vaste domaine bergamasque, la vie précaire de familles paysannes soumises à la tradition, à l’ordre éternel des champs et à la domination du propriétaire terrien. Coupable d’ avoir dégradé un arbre afin de fabriquer des sabots pour son écolier de fils, un métayer voit sa vie bouleversée.