L’édito

Notre 10 ème anniversaire s’est déroulé sous les couleurs italiennes, sous le soleil du Vercors, et à l’ombre de notre caffeteria.

De la plaine humide du Pô à la terre brûlée de soleil de la Calabre et de la Sicile, le cinéma italien déroule un panoramique où la beauté des paysages et la violence des rapports sociaux et politiques se mêlent  intimement.
Fortement influencés par l’histoire turbulente, sinon tragique, de leur pays, et par le néoréalisme qui a constitué la matrice de  maints films, rejetant les mièvreries mondaines ou le nationalisme des films de la période fasciste, quittant les studios pour planter leur caméra en extérieur et s’intéresser à « l’uomo qualunque », de nombreux  réalisateurs ont valorisé dans leurs œuvres – dont beaucoup sont inscrites dans l’imaginaire collectif – le régionalisme et la ruralité, qui  ont longtemps façonné l’identité  de  la péninsule.

C’est cette campagne dans tous ses états et ses particularismes qu’ont dévoilées, ou fait redécouvrir, les   « Rencontres  cinématographiques »  de St-Julien-en-Vercors consacrées aux TERRES ITALIENNES.

Merci à vous tous, toujours plus nombreux (!) de votre fidélité.

Mille gracie à toute l’équipe du festival pour leurs énergies renouvelables !